Histoire de Jarville-la-Malgrange

Accueil 
Bienvenue sur Histoire de Jarville-la-Malgrange

Editorial

A l'initiative de la Mairie et du Conseil des Sages, un petit groupe se forme actuellement et travaille sur l'histoire de Jarville-la-Malgrange.

Comme l'autorisation m'avait été donné d'utiliser pour la réalisation d'un site le merveilleux ouvrage de Lucienne et Évelyne GEOFFROY, j'ai pensé vu l'immense travail de recherche et de rédaction effectué par nos concitoyennes, que le plus simple pour débuter, était de se servir de ces informations dans l'état.

QU'ELLES EN SOIENT PARTICULIÈREMENT REMERCIÉES

 

Couverture du livre "Jarville-la-Malgrange hier

Blason de jarville-la-Malgrange

 

02001 vue aerienne.jpg

Photographie aérienne de Jarville-la-Malgrange (Meurthe-et-Moselle) en 1917. A droite, on distingue le crassier

et les hauts fourneaux de l'usine sidérurgique (Source Centre Image de Lorraine)

— La rive droite de la Meurthe est restée agricole, couverte de champs et de prés. Le crassier émerge au-dessus des terres, symbole de l'industrie triomphante.

— Sur la rive gauche industrialisée et urbanisée, les trois cheminées des Aciéries du Nord-Est fument activement.

— Au premier plan se dessine la gare de triage.


Vue aérienne de Jarville-la-Malgrange

Photographie aérienne de Jarville-la-Malgrange prise par le "85th aero squadron" (escadrille d'observation américaine de la 1ère Guerre mondiale en avril 1919).

Au premier plan le sommet du "crassier" avec les hauts-fourneaux à gauche.

Au centre l'église du Sacré-Chœur et juste derrière la Ferme Pérot et les premières constructions de la rue du Fonteno.

Si le centre de Jarville-la-Malgrange est déjà bien fourni en habitations, on peut noter les noumbreuses parcelles vides au-delà de la voie ferrée Paris-Strasbourg. Les rues menant à la Malgrange commencent doucement à apparaitre.

(Source Centre Image de Lorraine)


Est républicain du dimanche 7 août 1932

Changement de noms de communes

A la demande de M. le ministre de l'intérieur, j'ai signalé aux maires du département l'intérêt que pourrait présenter pour certaines communes, la modification actuelle de leur nom.

En réponse à ma circulaire du 22 janvier dernier, les conseils municipaux des communes ci-après désignées m'ont adressé une demande tendant à obtenir l'autorisation d'ajouter un nom de complément à leur dénomination, afin de rendre impossible toute confusion avec d'autres communes françaises portant le même nom.

Communes demanderesses :

Dénomination actuelle : Autreville, Bayonville, Bey, Chamepy, Champigneulles, Clérey, Jarville, Mailly, Roville, Vandœuvre. Dénomination proposée : Atureville-sur-Moselle, Bayonville-sur Mad, Bey-sur-Seille, Champey-sur-Moselle, Champigneulles-sur-Meurthe, Clérey-sur-Brenon, Jarville-la-Malgrange, Mailly-sur-Seille, Roville-devant-Bayon, Vandœuvre-lès-Nancy.

M. le directeur des postes et des télégraphes et M. l'archiviste départemental, consultés, m'ont fait connaître qu'ils n'avaient aucune objection à formuler sur les nouvelles dénominations.

J'ai l'honneur de prier le conseil d'arrondissement de vouloir bien exprimer son avis sur les demandes des assemblées municipales.

Le conseil d'arrondissement donne un avis favorable aux demandes ci-dessus exposées.

*

*  *

Journal officiel de la République française. Lois et décrets

68e année. — N° 163 - Dimanche 12 juillet 1936, p.7309

Ministère de l'Intérieur

Changement de noms de communes

Par décret en date du 25 juin 1936, les commune de Haucourt (canton de Longwy, arrondissement de Briey), de Chazelles (canton de Blamont), Domèvre (Canton de Blamont), Einville (canton de Lunéville-Nord), Raville (Canton de Lunéville-Nord), appartenant à l'arrondissement de Lunéville ; les communes de Autreville (canton de Pont-à-Mousson), Bayonville (canton de Thiaucourt), Bey (canton de Nomény), Champey (canton de Pont-à-Mousson), Clérey (canton de Vezelise), Jarville (canton de Nancy-Ouest), Mailly (canton de Nomény), Roville (canton de Haroué) et Vandœuvre (canton de Nancy-Ouest), appartenant à l'arrondissement de Nancy, toutes appartenant au département de Meurthe-et-Moselle, porteront à l'avenir les noms d'Haucourt-Moulaine, Chazelles-sur-Albe, Domèvre-sur-Vezouze, Einville-au-Jard, Raville-sur-Sânon, Autreville-sur-Moselle, Bayonville-sur-Mad, Bey-sur-Saille, Champey-sur-Moselle, Clérey-sur-Brenon, Jarville-la-Malgrange, Mailly-sur-Seille, Roville-devant-Bayon et Vandœuvre-lès-Nancy.



Jarville-la-Malgrange

Introduction

Le passé historique

La Malgrange

Renémont

Montaigu

La paroisse

Les lieux du souvenir

La vie communale

Les rues et les lieux dits

Les moyens de communication


Haut

Valid HTML 5.0 freeguppy.org © 2004-2016 En savoir plus ... Valid CSS 3

Document généré en 0.12 seconde