La mémoire, ce passé au présent (François Chalais)  

Un ermitage lorrain. — Couvent d'Augustins à Montaigu

Une dévotion est à l'origine du domaine et du nom de Montaigu. Au XVème et XVIème siècle, en Belgique, province de Brabant près de Sichem, au lieu appelé Montaigu, on vénérait la Vierge.

Une statue de Notre Dame de Montaigu parvint à Nancy en l'église du noviciat des Jésuites. La ferveur religieuse pour cette protectrice se développa. Raphaël Hanzelin et Jean Marchal obtinrent une statue venue de Belgique et, grâce à la générosité de Jean HENRIET, laboureur à Laneuville qui leur céda une pièce de terre, ils fondèrent un ermitage à Montaigu.

La chapelle qu'ils construisirent fut bénite en 1625; elle devint un lieu de pélérinage si fréquenté que les ermites en remirent le service à des Augustins (ermites) venus de Bar le Duc.

Frère Hanzelin mourut à Montaigu le 7 avril 1639. Son cœur fut inhumé dans la chapelle.

Par la suite, Bonsecours supplanta Montaigu dans le cœur des pèlerins et la chapelle ne fut plus fréquentée que par les châtelains voisins.


Recherche
Recherche
Jarville-la-Malgrange
Webmaster - Infos
Ecrire à Alain