Le temps passe, et chaque fois qu'il y a du temps qui passe, il y a quelque chose qui s'efface (Jules Romains)  

Le chemin de fer

L'avènement du rail va faciliter l'essor industriel de Jarville, améliorer ses liaisons avec l'extérieur et modifier son paysage urbain.

Plusieurs lignes vont sillonner la commune, des ouvrages vont être édifiés :

1. — La voie ferrée Paris-Strasbourg dont l'implantation a été décidée par la loi du 11 juin 1842 atteint Nancy le 19 juin 1851.

Les instances officielles ont présenté le projet comme " un acte de haute utilité pour tout le pays et de justice bienveillante pour le département de la Meurthe ". La commune de Jarville décide, en 1842, l'attribution d'une somme de 200 Fr. payée par annuités en nombre égal à celui des années que dureront les travaux de chemin de fer.

En 1847, l'enthousiasme est modéré par les contraintes qui découlent du passage du train :

— d'une part, le projet d'un croisement à niveau du chemin de fer avec l'avenue de la Malgrange et installation d'un garde barrière, inquiète le Conseil Municipal qui y voit là un danger pour la sécurité des habitants.

— d'autre part, les travaux de chemins de fer n'apportent pas toujours les ressources escomptées. La main d'œuvre employée est essentiellement étrangère à Jarville. Les fileurs et tisseurs en chômage depuis que les fabriques de Bonsecours ont fermé, se reconvertissent difficilement dans ces travaux qui exigent habilité et force… force qui fait défaut aux jarvillois décimés par la fièvre endémique.

L'inauguration officielle de l'ensemble de la ligne a lieu le 18 juillet 1852. Le Prince Louis Napoléon est acclamé dans toutes les gares.

En 1889, suite à l'agrandissement de la gare de Nancy, un pont de 5 mètres d'ouverture est construit sur l'avenue de la Malgrange.

Deux ans plus tard, c'est le pont du chemin de fer sur la rue de la gare (aujourd'hui rue Maréchal Foch) qui est édifié.

Cette ligne Paris-Strasbourg est électrifiée en 1961.

2. — Le 18 novembre 1872, la ligne NANCY-VÉZELISE est mise en service. Elle sera concédée à la Compagnie des Chemins de Fer de l'Est le 26 mars 1879

Précédemment en 1870, lors de la mise en chantier, le Conseil Municipal avait exprimé son regret qu'aucune halte de voyageurs ne soit prévue à Jarville et finalement, il obtiendra gain de cause. La halte de Jarville sera ouverte le 6 juillet 1873. Pour sa réalisation, la commune a du verser une subvention.

La gare de triage et le bâtiment des voyageurs de Jarville sont réalisés en 1883.

La gare de Jarville-la-Malgrange

La gare de Jarville-la-Malgrange

En 1893, les liaisons avec Nancy sont facilitées.

Le prix des places des voyageurs dans le trajet Jarville-Nancy est réduit! Il est de 0f.30 en 3ème classe pour à peine 3 km. Le wagon 3ème classe sera supprimé en 1956.

Desservi par une ligne implantée en parallèle de la rue du Fonteno, le dépôt de NANCY-HEILLECOURT est achevé en 1946. Son activité vapeur sera courte. En 1962, il sera transformé en établissement d'entretien pour autorails et matériels remorqué.

En 1937/1938, l'édification du pont-route de 7 m 50 de largeur (appelé passage supérieur) a pour effet de supprimer le passage à niveau de la gare de Jarville.

3. — La construction d'un chemin de fer d'intérêt local de JARVILLE-CHAMPIGNEULLES — dit chemin de ceinture de Nancy — est mis en chantier en 1873.

Le 26 octobre 1880, les trains de ballast peuvent circuler sur le chemin de fer de ceinture à partir de Jarville jusqu'à la route du pont d'Essey.

Le passage à niveau de la R.N.4 pose bientôt quelques problèmes de circulation, comme le révèle la lecture des journaux de 1888 : les barrières sont fermées 15 à 20 minutes avant le passage du train et en 1/4 d'heure, c'est un bouchon de 20 voitures qui prend corps…

Passage à niveau.de la Belle-Croix à Jarville-la-Malgrange

Le passage à niveau.de la Belle-Croix

Le 1er septembre 1907, un déraillement se produisit. Un train venant de la gare Saint-Georges, composé de 24 wagons destinés aux usines métallurgiques du Nord-Est, chargés surtout de charbon, à la hauteur du passage de la rue du Bord de l'eau, près de la gare d'eau de Bonsecours se renversa vers la droite, c'est à dire vers Jarville.

Accident de chemin de fer.du 1er septembre 1907 à Jarville-la-Malgrange

Déraillement du 1er septembre 1907 au passage à niveau de la Belle-Croix

La pallisade et le mur de la cimenterie de M. Lévy furent détruits. On déplora dans cet accident deux morts et un blessé.


Recherche
Recherche
Jarville-la-Malgrange
Webmaster - Infos
Ecrire à Alain