Le temps passe, et chaque fois qu'il y a du temps qui passe, il y a quelque chose qui s'efface (Jules Romains)  

Le Garde Champêtre

L'institution des gardes champêtres ou messeliers est fort ancienne. Elle n'a été véritablement organisée que par la loi du 6 octobre 1791.

En exécution de cette législation, le 11 décembre 1791, le Conseil Municipal de JARVILLE — après s'être assuré de leurs bonnes mœurs — deux gardes-champêtres, les sieurs Balthazar JEURBILLE et Dominique RICHARD.

Leur rétribution était de 12 livres de F.

Chargés de faire respecter les lois, règlements et usages locaux ayant trait à la police rurale, les intéressés, préalablement à leur prise de fonction, durent prêter serment devant le juge de paix.

En 1841, le traitement des gardes-champêtres fut diminué, vu le peu d'étendue de la commune et du fait que les 3 principaux propriétaires avaient chacun un garde particulier.

Outre le képi, le GARDE-CHAMPÊTRE portait sur le bras une plaque, soit en métal soit en étoffe, sur laquelle était inscrit son nom, le nom de la commune et les mots "LA LOI".


Recherche
Recherche
Jarville-la-Malgrange
Webmaster - Infos
Ecrire à Alain