La mémoire, ce passé au présent (François Chalais)  

La Garde Nationale

La Garde Nationale, milice civique préposée au maintien de l'ordre fut créée en 1789 dans toutes les communes. Tous les hommes valides devaient s'y enrôler.

Les chefs étaient élus par les soldats. En 1790, à Jarville, à la tête de la Garde Nationale, on dénombrait, outre le capitaine Jean-Baptiste Florentin, un porte-drapeau, un adjudant, deux sergents et trois caporaux.

L'arsenal de Metz fournissait les armes distribuées aux Gardes Nationales de Lorraine.

En 1839, le Conseil Municipal fut confronté à des problèmes d'armurerie. Il songea à rendre au Gouvernement les dix fusils de la Garde Nationale; les armes pouvant se détériorer faute d'un local propice pour les y mettre…

La Garde Nationale fut relevée de ses activités par le Gouvernement en 1852.


Recherche
Recherche
Jarville-la-Malgrange
Webmaster - Infos
Ecrire à Alain